A lire sur www.rebellyon.info

Publié le par fibra

Le local d’un journal libertaire incendié au Maroc

Publié mardi 28 juin 2005
 
Maroc : Halte aux attaques sur la liberté de la presse ! Solidarité avec le journal « Ici et maintenant » !

 

Le journal “ Ici et maintenant ”, créé en juin 2004, est le seul organe de presse de la région Msemrir-Ourzazate, à l’est du Maroc. Il mèle informations locales et analyses sur la société marocaine, les luttes qui s’y sont menées (Mineurs d’Imini... ) et propose un point de vue libertaire sur la société marocaine.

Indépendant du pouvoir marocain, il gène visiblement par sa liberté de ton. Le rédacteur en chef, Brahim Fillali, est victime d’un harcèlement judiciaire depuis quelques mois, avec plusieurs convocations par la police pour des motifs politiques (position sur le roi et le Sahara marocain). Son local a été incendié dans la nuit du 22 au 23 juin 2005. La dictature marocaine n’ayant pas l’habitude de prendre des gants avec ses opposants ou les journalistes qui la dérange (voir le cas Lmrabet), malgré une pseudo-libéralisation de façade, il est probable que cet incendie criminel a pour volonté de faire taire ce journal et son rédacteur. Par ailleurs, celui-ci s’est fait refuser par deux fois un visa de sortie pour aller au forum social méditérranéen.

Il est plus que jamais important de défendre, partout dans le monde, la liberté d’expression et les droits humains. Le cas d’Ici et maintenant au Maroc est un cas emblématique supplémentaire des méthodes utilisées pour faire taire la presse indépendante et museler toutes les opinions indépendantes du pouvoir en place.

La solidarité est une arme, se taire c’est laisser faire, informer et protester c’est construire une réelle solidarité entre les peuples autour des valeurs de liberté et d’égalité sociale !

Vous pouvez exprimer votre soutien avec le journal "Ici et Maintenant" en :

  • envoyant 1 fax de protestation à :
    • Mr le Gouverneur de la province de Ouarzazate, fax no : 00212 44 88 25 68
    • Mr le Ministre de la Justice, fax no : 00212 37 72 37 10
    • Mr le Ministre de l’Intérieur, fax no : 00212 37 76 74 04
  • écrivant à Brahim Fillali : tafokt2001(arobase)yahoo.fr

Un texte d’explication du directeur du journal :

Bonjour,

Le local du journal "Ici et Maintenant" a été brûlé par un ou des inconnus pendant la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 juin 2005. Le dit local se trouve à Msemrir province de Ouarzazate. Sachant que je rencontre continuellement des problèmes dés la publication du premier numéro citant par exemple : j’ai reçu une lettre qui me menace le 26 novembre 2004 , juste aprés la publication du troisième numéro , puis le 03 juin 2005 j’étais convoqué oralement par la brigade judiciaire de la gendarmerie de Ouarzazate, cela par l’intérmédiaire du chef de la brigade de Msemrir sur l’affaire d’une lettre envoyée au ministre de la justice, signé par Anouze Brahim , qui touche selon le gendarme le roi , sa femme et le sahara ... j’ai refusé d’y aller puisque je n’ai pas reçu la convocation écrite, et ce problème ne me regarde pas. Aprés 19 jours, voilà le local brûlé, demain je ne sais ce qui va arriver. J’accuse l’autorité et la mafia locale , tous ceux qui sont dérangés par ce journal , ceux qui profitent de la misère, de l’ignorance, de la marginalisation, du sous-dévelopement de cette région.

Brahim Fillali, Directeur responsable du journal "Ici etMaintenant"

  • logo DOCUMENT 1012  Local incendié 1
  • logo DOCUMENT 1014  Local incendié 2
  • logo DOCUMENT 1016  Local incendié 3
  • logo DOCUMENT 1018  Lettre de menace

Commenter cet article