Au Maroc, Brahim Fillali en grève de la faim pour le droit à la terre, au logement et au travail

Publié le par fibra

Au Maroc, Brahim Fillali en grève de la faim pour le droit à la terre, au logement et au travail

Brahim Fillali est un militant marocain qui dénonce depuis 18 ans l’injustice sociale, le pouvoir autoritaire du makhzen, la domination du capital et l’exclusion et le harcèlement dont il a été personnellement victime.

Diplômé de sociologie, Brahim a créé le journal « Ici et maintenant » à M’semir dans la région de Ouarzazate.
Ses locaux ont été incendiés en 1998. Les auteurs ont été brièvement arrêtés puis aucune suite n’a été donnée.
Le journal a de nouveau été victime d’un incendie en 2005.
La gendarmerie a refusé d’enregistrer la plainte.
L’incendiaire lui-même s’est pourtant vanté de ses méfaits et l’a menacé de mort.

Brahim continue depuis de s’exprimer sur son blog http://fibra.over-blog.com.over-blog.com. Pour ses prises de position, des emplois lui ont été refusés.

A M’semir, la mafia locale contrôle la distribution des terres collectives, avec la complicité du caïd Abdelaziz Elidrissi, privant Brahim et d’autres marocain de leurs droits légitimes à un logement. A leur place, quelques entrepreneurs récupèrent les parcelles à leur profit.

Pour dénoncer ce vol organisé, Brahim Fillali a entamé une grève de la faim le 22 juin 2011 devant le bureau du caïd comme représentant du ministère de tutelle.

Lire l’article complet sur le blog de Brahim.

Solidarité sans frontières !

Commenter cet article